Sentier de Saint Jacques de Compostelle

GR® 65, Le Puy - Conques - Figeac

Des quatre Voies Jacquaires, cette « voie du Puy » est sans doute la mieux connue. Elle est aussi la première à avoir été classée sentier GR®, ceci au plus près de la réalité historique. C’est aussi la plus attachante à parcourir, par la beauté sauvage de certains de ses tronçons et la majesté des grands monuments de foi qui la jalonnent. L’itinéraire traverse tout d’abord le Velay, la Margeride et l’Aubrac. Cette succession de petits massifs montagneux est en fait l’émergence de véritables petits pays aux identités propres, qui s’égrènent jusqu’aux confins du Rouergue. Le Velay présente une ligne de crêtes volcaniques. La Margeride, elle, offre le visage d’une lande mystérieuse, jonchée de granit. Enfin, les prairies naturelles de l’Aubrac, ses petits lacs et ruisseaux, sa vie pastorale traditionnelle finiront d’emporter l’enthousiasme du randonneur.

102 km en Aveyron
Vous traverserez l’Aveyron d’Est en Ouest. Des grandes steppes de l’Aubrac jusqu’aux charmants villages de la Vallée du Lot, de la douceur du Vallon de Marcillac aux plateaux dominants, vous profiterez des superbes paysages et du patrimoine préservé, l’émotion sera assurément au rendez-vous !
Vous pourrez faire le chemin en itinérance sur 5 jours ou par étapes à la journée. 

Un peu d’histoire
Au Moyen Âge, la ville espagnole de Saint-Jacques-de-Compostelle a été une destination majeure pour de nombreux pèlerins de toute l’Europe. Les quatre chemins français qu’ils empruntaient pour s’y rendre ont joué un rôle essentiel dans le développement des échanges religieux et culturels.
Cet héritage a conduit à l’inscription des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1998. La voie royale pour rejoindre ce Graal était la via Podiensis partant du Puy-en-Velay.
Sur ce chemin, plus connu aujourd’hui sous le nom de GR®65, l’Unesco a distingué sept tronçons dont deux traversent l’Aveyron sur 102 km que les randonneurs peuvent découvrir en cinq jours.

LES ETAPES :

Saint-Chély-d’Aubrac
Dernière halte de l’Aubrac avant la Vallée du Lot, le village de Saint-Chély d’Aubrac est situé dans une des plus belles vallées des Boraldes. Vous pourrez arpenter le bourg et admirer les maisons d’architecture traditionnelle, vous rafraîchir aux lavoirs et fontaines, et traverser le Pont des Pèlerins.
Au sein du village, l’église, agrandie au XIXe siècle, possède deux retables : un tableau – copie de « La descente de croix » de Rubens et un bas-relief (XIVe siècle) présentant le Christ et ses apôtres, exposé en 2009 au Musée du Louvre lors de l’exposition « Les premiers retables ».

Espalion
Avant d’atteindre Espalion, le GR®65  traverse les communes de Castelnau-de-Mandailles et de Saint-Côme-d’Olt (classé parmi les «Plus Beaux Villages de France» avec son enceinte fortifiée percée de 3 portes et qui possède un curieux clocher «flammé»).
Après le bourg  médiéval le GR ® 65 s’élève vers la vierge de Vermus qui domine la vallée du Lot puis dévale vers Espalion où vous apprécierez l’Eglise romane de Perse, le Pont Vieux sur le Lot, le Vieux Palais Renaissance, la Chapelle des Pénitents, les musées d’Arts et traditions populaires, du Scaphandre et des Mœurs et Coutumes, et le château de Calmont d’Olt (avec ses animations médiévales) qui domine la ville. A proximité, sur la commune de Bessuéjouls, l’église de Saint Pierre abrite une chapelle haute dans le clocher.

Estaing
Vers Estaing, sur la rive gauche du Lot, le GR® 65 égraine toute la richesse d’un patrimoine d’exception. Traversant la plaine fertile, gagnant les collines, il défile dans une végétation luxuriante où s’étendent les anciens paysages de vignobles en terrasses (AOC-AOP).
Tour à tour, ce tronçon emblématique livre l’église champêtre de Trédou, l’authentique hameau de Verrières… Quand, au terme de cet itinéraire protégé, Estaing surgit au détour d’un virage ! Majestueux, son château s’élève au cœur d’un village accueillant que découvre le pèlerin après avoir retraversé le Lot. Empruntez le célèbre pont gothique et contemplez la croix en fer forgé et la statue de François d’Estaing.

Conques
Depuis sa fondation, l’abbaye de Conques n’a cessé d’accueillir des pèlerins, venus de toute l’Europe chrétienne, vénérer les reliques de Sainte Foy. Le Livre des Miracles témoigne de cette ferveur populaire.
Aux pèlerins traditionnels, se rajoutent désormais les marcheurs des temps modernes qui, pour des raisons multiples, empruntent chaque jour plus nombreux, cet itinéraire culturel. Occasion privilégiée de rencontres humaines et de découverte d’un exceptionnel patrimoine architectural et artistique.

Decazeville
Fondée au XIXe siècle par le Duc DECAZES, Decazeville a longtemps été un centre industriel, économique et commercial important. Des paysages verdoyants et vallonnés aux points de vue panoramiques qui l’entourent de toute part notamment grâce à la rivière Lot, Decazeville offre aux marcheurs de passage une richesse culturelle à découvrir.

Idée rando !

  • 1er jour : Aubrac à Saint-Côme-d’Olt, 23,5 km
  • 2e jour : Saint-Côme-d’Olt à Estaing, 20 km
  • 3e jour : Estaing à Golinhac, 13,5 km
  • 4e jour : Golinhac à Conques, 20,5 km
  • 5e jour : Conques à Decazeville, 19,5 km
  • 6e jour : Decazeville à Figeac, 27 km

Compagnons de route

    Autres ressources

    Obtenir ce topo-guide...

    Sentier de Saint Jacques de Compostelle 16.40 € Acheter le topo-guide

    Commander un topo-guide

    Pour commander votre topo-guide, consultez le site de notre partenaire ruthénois "la Maison du Livre" ou compléter le bon de commande à nous retourner par voie postale accompagné du règlement de votre commande.

    Maison du livre Bon de commande

    La carte du topo-guide

    Cartographie en cours de chargement...
    Les bonnes pratiques du randonneur

    Les topo-guides

    "Randonnées itinérantes (GR)"