Actualités

Espace Archéologique Départemental de Montrozier

Publié le 05 Fév 2024

Les expositions 2023 :
ROQUEMISSOU – PLONGÉE DANS LA PRÉHISTOIRE DU CAUSSELa commune de Gages-Montrozier abrite un site fréquenté par l’Homme depuis plusieurs millénaires. Niché contre la falaise séparant le Causse Comtal du Lévézou, l’abri sous roche de Roquemissou nous livre un passé archéologique rare et passionnant.Étudié entre 1982 et 1991 par Gaston-Bernard Arnal, le site est fouillé depuis 2012 par Thomas Perrin, archéologue et chercheur au CNRS de Toulouse. Roquemissou a connu de récurrentes allées et venues de l’Homme, alternant des phases d’occupation et d’abandon du Paléolithique final (12000 – 9000 av. J.-C.) jusqu’à la fin du Néolithique (2200 av. J.-C.). Cet abri préhistorique offre ainsi un témoignage exceptionnel sur les derniers chasseurs-cueilleurs et les premiers paysans.
En partant des recherches initiées dans les années 80, l’exposition retrace l’histoire d’un site toujours en cours de fouilles qui fut non seulement un lieu de vie, mais aussi un lieu de mort. Cet état des connaissances s’appuie sur les différentes spécialités de l’archéologie ainsi que sur l’apport de technologies de pointe.
Adaptée à tous les publics, l’exposition offre une immersion dans toutes les étapes de la recherche archéologique : la fouille, l’analyse, l’interprétation et la restitution.
Un livret de jeux est offert aux enfants (à partir de 7 ans).

PRÉHISTOIRE : LA STỀLE DU PLANET (FAYET)Cette singulière stèle en grès de l’Âge du Cuivre (3200 – 2500 av. J.-C.) se différencie des habituelles statues-menhirs rouergates par ses décors schématiques.
GALLO-ROMAIN : LA VILLA D’ARGENTELLE
Située sur la commune de Montrozier, la villa gallo-romaine d’Argentelle a été fouillée au XIXe siècle par l’abbé Cérès. Ces travaux ont révélé que celle-ci, occupée du Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle ap. J.-C., était la plus vaste et la plus luxueuse du département. Le mobilier archéologique mis au jour est présenté au musée et fait toujours l’objet d’étude. Grâce à de nouvelles technologies non invasives, l’emplacement du site, sans vestiges apparents, accueille des chercheurs avec l’objectif de compléter le plan initial proposé par l’abbé Cérès.
L’AUTEL GALLO-ROMAIN DEVENU BÉNITIER
Cet autel gallo-romain en grès fut christianisé et utilisé comme bénitier dans la petite église de Trébosc, située sur la commune de Montrozier. Sa provenance, bien qu’à ce jour indéterminée, pourrait être associée à la villa d’Argentelle en raison de leur proximité immédiate.

LES DOUVES DU CHÂTEAU DE BERTHOLỀNELes origines du château de Bertholène remontent probablement au XIIIe siècle. Sa position stratégique en faisait une forteresse de premier plan dans le contrôle de la vallée de l’Aveyron. Initiées par Jean Pujol, les fouilles des douves ont permis de mettre au jour une incroyable diversité d’objets de la vie quotidienne datés du Moyen Age à l’époque moderne.