Actualités

Musée du Cardinal Verdier

Publié le 22 Mar 2018

Nichés dans la crypte de l’église, ce sont les objets lui ayant appartenu, mais également des souvenirs de famille, les lettres, photos, journaux et documents des moments forts qui ont ponctué la vie de ce cardinal bâtisseur, né petit berger à Lacroix-Barrez. De riches vêtements sacerdotaux des églises du canton sont également visibles.  » Le cardinal bâtisseur  » né le 19 février 1864 à Lacroix-Barrez, Jean VERDIER étudia au Séminaire de Rodez et entra en 1886 chez les Sulpiciens. Le 9 avril 1887, il fut ordonné prêtre et enseigna au Séminaire de Périgueux qu’il dirigea de 1898 à 1912. De 1912 à 1920, il appartient à la Faculté de Théologie de Paris et fut supérieur du Séminaire des Carmes. Il fut nommé en 1923 chanoine honoraire de Notre-Dame de Paris et, de 1926 à 1929, dirigea sa congrégation en tant que supérieur général. En 1929, il fut nommé vicaire général du diocèse de Paris et protonotaire apostolique puis, la même année, archevêque de Paris. Le 16 décembre 1929, le Pape Pie XI le créa cardinal-prêtre attaché à l’église Santa Balbina. Comme légat, il représenta le pape à de nombreuses occasions en France et à l’étranger. En 1931, il lance l’oeuvre des Chantiers du Cardinal, construisant 110 églises dans Paris et en banlieue parisienne, mais aussi en France. Il mourut le 9 avril 1940 à Paris. Il fut inhumé en la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
Possibilité de visite en individuel et en groupe, sur réservation.